Où? (Lieu)
0000
Résultats

Acheter au Danemark

Les usages du changement des propriétés au Danemark

Au Danemark, les vendeurs sont généralement représentés par une agence immobilière. Le montant payé par le vendeur à l’agence est de l’ordre de 3% ou de 4 % du prix, sans compter les frais de publicité ou de documentation relative à la vente.

Les acheteurs peuvent être représentés par une agence immobilière ou par un avocat, mais et sont responsables des montants qu’ils paient. Une agence immobilière ne peut pas représenter les deux parties intéressées et doit avoir un contrat rédigé de la partie qu’elle représente. Les propriétés doivent être strictement cataloguées.

Un contrat oral peut être valable au Danemark, mais un contrat d’achat d’une propriété doit être rédigé (koebsaftale) et doit comporter l’information du titre de propriété et le contrat de vente. La présence de témoins n’est pas nécessaire pour l’acte de signature du contrat sauf si elle est inscrite au lieu d’être passée par-devant notaire. La signature du contrat n’est pas effectuée devant un notaire.

Toutes les transactions immobilières s’inscrivent dans le registre foncier danois, qui est accessible par voie électronique au public. Quand on réalise une vente, l’acheteur doit payer une taxe d’immatriculation du titre de 1 440 couronnes danoises (DKK), et la taxe d’immatriculation de 0,6% du prix d’achat ou la taxe officielle, celle qui est la plus élevée.

Les prêts hypothécaires existent au Danemark.